21 mai 2008

Variations sur le ricochet

Le dernierRicochetCochetRebonSolbonditTon piedRonrenRenronFlementEnfléMais pasEgratigné.   Une pierreJetéeRebondSolDitTon piedEnfleMais pasEgratigné   Les cailloux parfoisParfois les caillouxNe coulent pasNe coulent pasLes cailloux parfoisParfois les caillouxVolentS’envolentVers le grand ciel bleuVers les blancs nuagesVers le soleil radieuxQui se... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 05:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 mai 2008

Autobiographie d’une bouteille de yaourt liquide goût framboise

 Aujourd’hui je pars car je ne supporte plus mon état : vidée je me sens complètement inutile. Je m’en vais et Dieu seul sait en quoi je vais me recycler. Je vous quitte à tout jamais, en ayant le soulagement de ne jamais m’être abaissée à traîner avec la pourriture, et avec la prétention d’être parvenue à toujours plaire. Chaque gorgée de vie qu’on m’a arrachée me donnait au moins la satisfaction d’offrir à mon ravisseur, ne serait-ce qu’un très bref instant, une délectable sensation de satiété même si, à mesure que son... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 04:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 mai 2008

Makoto no kokoro

    Au Japon, le samouraï vouait sa vie à un Seigneur nommé daimyo, cette dévotion, surtout quand elle était poussée à son paroxysme, était stupide et absurde. Cependant les rapports particuliers que ce type d’homme entretenaient avec la vie, avec la mort, avec sa mort et avec ses armes exercent aujourd’hui une fascination qui a su traverser les âges.    Le samouraï est un instrument. Il est le prolongement d’une parole en un geste, il est un corps dont la fonction est de « couper ». La «... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 21:40 - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 mai 2008

The game is over!

Des corps entassés, de la fumée noire, les corbeaux, il fait tellement beau. Un jour d’été un doux fumet. Les corps entassés, les chenilles d’un vieux char rouillées, des flaques d’eau croupies, un peu à côté les cadavres des plus gradés. S’il restait des papillons ils auraient certainement remué leurs ailes multicolores un peu partout au-dessus de ce charnier. Un enfant leur courrait après, soudain il buterait contre quelque chose qui du sol dépasserait : une main à moitié décomposée. Tendue vers le soleil. Mais... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 04:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 mai 2008

Stylo-monde

Si le monde n’était que langage, si le monde n’était que mots je n’aurais besoin que d’un effaceur pour que disparaisse le corps de cet enfant. Si le monde était sans langage, si le monde n’était que mort, quel genre de stylo me faudrait-il pour m’en rappeler le nom ?
Posté par HELAS à 04:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mai 2008

Le wii-monde

Je vis dans un mots-mondeCa ne signifie peut-être pas grand-chose pour vousMais pour moi ça veut dire beaucoup Je vis dans un maux-mondeCa ne signifie peut-être pas grand-chose pour vousMais pour moi ça fait mal beaucoup Je vis dans un non monde,Ca ne signifie peut-être pas grand-chose pour vousMais pour moi ça me nie beaucoup. A ceux du Wii-monde, une pensée pour ceux du Non-monde. Pendant les temps de chargement.A ceux du Non-monde, une pensée pour ceux du Wii-monde. A trente ans... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 14:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 mai 2008

3x3 Eyes

Déjouer les pièges, jouer sa vie, un jour être vainqueur en attendant la fin de partie. Se reposer calmement en regardant la télévision. Mettre un pied à l’étrier. Presser le bouton de la télécommande. Mettre la chaîne AV, envoyer le DVD, regarder un film d’une heure trente et sentir sa vie chavirer.Si j’avais mis **** j’aurai mis 25 heures à digérer. J’ai mis Omi à MiamiJ’ai mes amis à MiamiAi mis un lit ami amiEt mi la mi amie amiEt mis la mie à Miami
Posté par HELAS à 14:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mai 2008

Ce n'est pas la peine

-Ce n’est pas la peine d’avoir de la peineSi demain je m’en vais c’est pour mieux vous quitterIl n’y avait aucun intérêt pour moi de resterAux côtés de crétins incapables. -Ce n’est pas la peine à toi de vouloir nous faire de la peine,Si demain tu t’en vas, sache que je ne viendrai pasFaire semblant de pleurerA ton enterrement. -Ce n’est pas la peine de me faire de la peineDe toutes façon vous m’avez tousDepuis longtemps,Lâchement abandonné -Ce... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 18:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mai 2008

La facture pas la facture

La facture pas la factureMoi dépourvuL’été danséLa factureLe travailTous le joursLa carteLes emplois du temps et le marqueur jaune fluoLe tableauLa facture pas la factureLes employés tous des pédésMon homosexualité refouléeLes longues journées ensoleillésAssis sur un tabouretDans une tente le campingLa facture pas la factureLe prix à payerLes sacs de couchages rembourrésSur un lit d’hôpitalLes murs salisLes... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 18:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mai 2008

Fe-fenêtre

  Il referme la fenêtre. Une immense forme blanche, nuageuse, se découpant sur un fond bleu fait irruption. Il en ouvre une autre : R. Une petite chambre apparaît. Il s’y promène. Au début, il fait trop sombre et il se cogne plusieurs fois, obligé d’augmenter l’éclairage, il retravaille certains effets. A mesure que le temps passe, la lumière du jour descend, celle de la chambre s’accroît, et le reflet de ses yeux sur l’écran plat 19 pouces en couleur 32 bit s’atténue. Hypnotisé par un... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 18:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]