La salle de bain est un ascenseur grâce auquel mes cheveux touchent les étoiles d’un carrelage souvent propre. Les créatures les plus odorantes y vivent. Ma salle de bain est un tremplin, j’ y rentre et je m’envole. Les saveurs parfumées des produits de beauté me montent au nez. Ma salle de bain est inondée. L’eau a débordé du lavabo. Le sol est trempé. La musique s’est arrêtée. De la fumée se glisse sous ma porte. Ma serpillière dans les mains, je réalise soudain que si ma salle de bain est inondée cela n’empêche pas mon immeuble de brûler. J’aurai bien voulu la nettoyer une dernière fois, ma salle de bain. Je regrette de l’avoir quittée mais il a bien fallu m’en séparer. Ah ! ce qu’elle peut me manquer, ma salle de bain inondée.