07 février 2008

Périparissie

  P   Un homme assez grand dans les un mètre soixante quinze marche un mardi matin dans les rues de Paris pour se rendre au plus grand musée d’art moderne et contemporain d’Europe. Cependant il a oublié que les musées nationaux fermaient le mardi . Bien que déçu en arrivant devant le grand bâtiment,il se résigne et choisit la BNF comme nouvelle destination. Pour s’y rendre il décide de se rendre à pied jusqu’à Chatelet pour y prendre la ligne météor. Toutefois sur le chemin, il heurte dans sa... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 18:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 février 2008

Insouciances

Et la main se referme et le sourire de l’enfant dans le noir disparaît. Parce qu’il n’en reste plus rien. A peine sur le plancher un peu de poussière pour que les araignées puissent plus difficilement y déambuler. C’était un jour d’hiver sans Noël et sans soleil. Rester tranquillement installé dans un canapé à changer les chaînes de la télévision tout ça pour répondre à la question « qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui ? » : rien. Les jours passent comme on traverse des passages cloutés menant à l’école. Difficile... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2008

Blueberry

You know, if the sky is blue it’s because angels are incredibly silent. And when I open the top of your car I just can see a face, horrible face with a very large smile. And this smile says: I’m going to help you. When? Tomorrow or yesterday, I can’t remember because my life is still ahead of me. Me and mirror and terrified smile. And you and me. Are we? Just in case, I take the phone. She brings me my pizza but I never order that. It’s stupid. Just like a cat. Crying in the dark. Black. And romantic. Still in hell. Or awake in... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 15:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 février 2008

Brrbrrrbrrr

Régulièrement respirer, jusqu’à ce que le mur et la pile de CD s’effondrent. Souffler comme sur un mobile et entendre les oiseaux s’envoler comme un ensemble syphonophorien. Les rêves restent et caressent les roses zèbrures des ravissantes voltigeants par-dessus les fenêtre aux verres brisées. Les barbares balourds bercent dans leurs barbes les bébés boiteux  et boivent des boissons bosqueuses ou bavaroises. Les bateaux de balistes remplies partent. L’appareil sur le frigider ne bouge pas. Le réfrigirateur se remet en marche.... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 05:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2008

Le géant et le nabot

Le téléphone sonne. Il décroche. « Ramène tes fesses tout de suite ». Il obéit sans rien dire. Minuscule, il attend que le géant sur son fauteuil parle. Il attend. L’autre semble endormi. Il ne sait pas quoi faire. Il continue à attendre. L’autre ronfle carrément. De plus en plus fort. Toute la citadelle tremble. Le sol. Se fend. Il ne tient plus debout et  tombe. Il se réveille.  Combien de temps s’est passé ? Autour de lui tout est noir. Il se relève et marche avec les mains devant. Il n’a... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 04:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2008

La poésie et la soupe

La poésie, c’est comme de la soupe. C’est facile à préparer. La poésie, c’est comme la soupe c’est facile à avaler. La poésie, c’est comme la soupe, on ne sait jamais ce qu’on trouve dedans. La poésie, c’est comme la soupe, ça ne sert à rien de souffler dessus. La poésie, c’est comme la soupe, c’est jamais à la bonne température. La poésie, c’est comme la soupe, on y met des lettres et ça donne des mots de ventre. La poésie c’est comme la soupe, c’est dégueulasse mais on oblige les enfants à en manger pour... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 14:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 février 2008

"Lectures poétiques à Montfermeil"

Photos: http://www.jr-art.net/ Voir: http://fr.youtube.com/watch?v=L3IwO7YKZYw Se glisser sous les draps blancs froids et crier dans le grand courant d’air : Liberté. Se révolter contre l’exploitation. Et finir la tête collée contre le plancher tiède et poussiéreux. Un goût amer dans la bouche. Le réveil. La vie. Entre deux clignements de paupière. Entre deux transports en commun. A les voir s’éloigner et courir, vite vite, après le bus, avant que les portes du métro ne se ferment ou que le train ne s’en aille.... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 02:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2008

Le vieux Pedro

 Adossé contre un mur il regarde une armée de pied passer et se demande si les pas de ces gens laisseront des empreintes. Il boit son soda et doute, les glaçons restent au fond. La journée ne fait que commencer. Déjà gorgé de sucre il retourne dans sa voiture et règle le rétroviseur. La route est droite. Le soleil brille. La voiture s’envole. Un mur. Derrière deux jeunes gens du même sexe à déterminer s’embrassent et font l’amour sauvagement. Au contraire très calmement. C’est elle qui lui avait demandé s’il avait une... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 02:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 janvier 2008

Bonne année et bonne santé

J’ai entendu dire que l’on avait jusqu’au 31 janvier pour souhaiter la bonne année. Si cette info est exacte, je ne suis donc pas en retard pour vous transmettre mes meilleurs vœux. Un grand merci à tous ceux qui (re-)viennent de temps en temps ici et se donnent la peine d’attraper quelques mots au passage. Ces derniers temps peu de choses ont été mises sur le blog, ça va changer, plusieurs textes arrivent, je n’ai pas délaissé l’écriture mais j’ai travaillé sur papier et ce que je fais sur papier va très rarement sur ce... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2007

Ready made

TOUJOURS PLUS LOIN Grâce à la technologie micro-ondes, les systèmes d’identification intelligente par radiofréquence permettent de surmonter les obstacles auxquels se heurtaient les systèmes faisant appel au couplage parasite ou à l’induction électromagnétique. Le nouveau système V690 d’Omron va révolutionner de nombreux domaines, allant de la logistique (centres de distribution et gestion des transports) aux chaînes de fabrication, en passant par certains services publics. En effet, les distances de communication... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 13:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]