La douceur d’une machine,
Vieille, dont l’interface démodée
N’a plus de raison d’être.

Les ordinateurs n’ont pas à chercher de vérité,
Leur existence est la preuve poétique de la beauté de l’homme.