z36

    Illustration: Zao Wou-ki, Sans titre 1998

C’est peut-être parce que le rebord de la fenêtre est cassé qu’on ne peut plus s’y appuyer aussi facilement. Je regarde un papillon voler à l’autre bout de la cour, c'est-à-dire quelques carrés d’herbe plus loin. Le blanc de ses ailes que je ne distingue pas mais dont les battements intriguent mes iris se découpe sur un ciel bleu qu’aucun nuage ne hante. Les pensées les plus noires sont parties avec le dernier orage, j’écoute la goutte d’eau sans cesse renouvelée et pourtant toujours différente qui s’échappe régulièrement du lavabo de la cuisine. La machine à laver se met en marche. A moins que ce ne soit le lave-vaisselle. Je ne sais pas.