coca_cola_can_1

La canette d’une contenance de trente trois virgule trois centilitres et de onze virgule un centimètre de hauteur brille d’une lueur maléfique. La couleur sang de sa robe irradie des rayons démoniaques qui en attirant le regard, la rende difficile à distinguer clairement. La violence de l’éclat que cherche à étouffer le mur blanc sur lequel elle se découpe fait de l’air qui la confine un espace trop petit prêt à se déchirer à tout moment...comme si elle ouvrait la porte de quelque plan infernal d’où surgirait les pires créatures que l’univers ait jamais portées. La capsule levée de la base supérieure du cylindre infernal est un défi lancé à la face de Dieu car la blasphématoire pénétration qu'elle se complait à perpétrer en enfonçant toute sa tête dans l’ouverture sombre et profonde de l’objet est en même temps un don prométhéeusement adamesque permettant aux hommes de se désaltérer à la source sucrée et jamais satisfaisante de l’obscurité et des ténèbres dont les doutes laissent dans la gorge une délicieuse même si parfois terrifiante sensation de vivre.