30 avril 2008

A steack #06

Un chapeau recouvre le visage de l’inconnu. Il se rapproche. Il le relève. Il lui sourit. Il se relève. Il enlève la poussière avec ses mains. Il se tient à quelques pas devant lui. « Salut, t’habites dans le coin ? ». Un coup de vent. La poussière s’envole. Les rayons du soleil. « Moi, c’est Warhola. Je suis ici de passage. » Warhola le regarde. « Tu n’as pas l’air très bavard. » Warhola regarde le renflement dans sa poche. « Qu’est-ce que tu caches là ? » Un temps. Immobile. Figé. « Dis, tu as de l’argent ? » Un temps. «... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 22:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 avril 2008

A steack #05

   Le visage d’un homme le visage blême et les yeux injectés de sang. Son reflet. Il est confus. Le monde tourne sans lui quelques instants. Il se gratte la tête. Retourne dans l’autre pièce. Il  décide de quitter la maison. Il part sur les traces du géant. A la recherche d’une explication. A la recherche d’un compagnon. De toute manière il n’a rien d’autre à faire. Un chemin se dessine entre les herbes. Il le suit. Des minutes passent. Le paysage reste identique, si n’est derrière lui, la maison qui... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 22:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 avril 2008

A steack #04

   Un homme grand et large d’épaule entre. Il porte une grosse hache sur le dos et une barbe épaisse et noire. Il est terrifiant. Il le regarde. Il est terrifié. Il le voudrait mais il ne parvient à remuer un ongle. Leurs regards se croisent. Un temps infini s’écoule. Des oiseaux chantent dehors. Personne ne les entend. La cheminée fume. Soudain. Le géant lâche sa hache, recule, et se met à courir dans la campagne. Il l’entend crier en s’éloignant. Sa voix est terrible. Etonné, il ne parvient à retenir sa ... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 22:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 avril 2008

De vulgaires chaussures de sport (Converse, Fila, Adidas, Reebook, Nike) :

Un mendiant CONVERSE avec une femme. Elle lui FILA dix balles. Elle est jolie. HenRI BEAUCoup l’a niquée.  
Posté par HELAS à 00:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 avril 2008

A steack#03

  Il se réveille. De l’herbe très verte l’entoure. Il se relève. Des prairies s’étendent à perte de vue. Il se retourne. Il remarque une petite maison pas très loin. Il n’y a pas de fils électrique. De la fumée s’échappe de la cheminée. Il ne fait pas très froid. Il se dirige vers la maisonnette. Il se tient sur le pas de la porte. Il se frotte les mains en réfléchissant. Il se force à ne pas regarder le cadran de sa montre. Il frappe à la porte. Personne ne répond. Il attend. Personne ne répond. Il attend.... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 23:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 avril 2008

Calder, Stabile (La défense)

           Aujourd’hui une beaubourgerie assez spéciale puisqu’une calderade. Nous ne sommes pas au musée, nous sommes esplanade de la défense, devant l’immense sculpture de Calder. Immense ? On en doute à la voir là, entourée par tous ces immeubles titanesques qui la regardent de haut. Les gens prennent beaucoup de photos…de l’arche juste derrière…Heureusement la sortie E du métro est là pour nous rappeler « Calder-Miro ».  Je suis sur les sympathiques bancs en arc de... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 16:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 avril 2008

A steack #02

 Il voit une grande porte en bois devant lui. Pendant un certain temps il ne sait plus quoi faire. Comment est-ce possible ? Il se ressaisit. Il se décide à ouvrir la porte. Il tente d’ouvrir la porte. Il croit qu’il ouvre la porte. Il ouvre la porte. Elle résiste. Il s’arrête. Il pousse de toutes ses forces. Il ouvre la porte. Comment est-ce possible ? Il voit un immense trône en or. Sur le trône est assis un homme tout aussi immense et en or. Il porte une armure. Elle doit peser des tonnes. Il est blanc comme un... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 00:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 avril 2008

A steack!

 Il découvre un paysage incroyable. En plein cœur de la jungle s’élève un immense château. Dans le genre moyen-âgeux. Comment est-ce possible ? Il est en Amérique du Sud. Il ne sait pas pourquoi mais à ce moment il a besoin de savoir l’heure. Regarder sa monter le rassure. Il avance. Le pont-levis est baissé. Il l’emprunte et remarque des crânes humains au fond des douves. Il repense aux explorateurs disparus ces dernières années. Il tâte la poche de son révolver. Il est à sa place. Il se force à ne pas regarder sa... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 23:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 avril 2008

Résidence en ville ? #05

 Le cabanon qu’éclairait difficilement sa lampe de poche aux piles neuves était tout en bois. A cause de l’humidité qui la recouvrait, elle luisait et renvoyait en grande partie la lumière électrique. La réfraction l’aveuglait et elle éprouvait quelque difficulté à attraper la poignée de porte. Déjà qu’en règle générale elle n’était pas très adroite, ajoutez à cela une torche dans une main et un rouleau de papier toilette–dont nous avions tu l’existence jusqu’à maintenant pour préserver le lecteur- dans... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 00:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 avril 2008

Résidence en ville ? #04

 Ses pas s’enfonçaient dans l’herbe humide et à chaque écrasement du microcosme local par ses énormes pieds taille 36, un peu d’humidité s’agrippait à ses basquets. Si bien qu’à mi-chemin, au paroxysme de l’égarement contrôlé, son angoisse confortablement installée dans le canapé de son cœur en train d’écouter ce dernier accélérer, elle sentit tout à coup quelque chose de froid lui toucher le pied. Autant le dire tout de suite. Ce n’était pas un ZOMBI ! Seulement un peu d’eau. Elle pressa le pas et arriva juste devant... [Lire la suite]
Posté par HELAS à 17:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]