A plat ventre pour éviter la roquette qui siffle au dessus de sa tête explose sur immeuble derrière lui.  De la poussière, fumée noire. Vite se relever, ressaisit le famas qu'il avait plaqué contre le sol. Court à toute vitesse avec tout son bardas, le dos courbé. Tellement de dopamine ou Dieu sait quoi que.

Ne sens rien.

Vit simplement.

Dans l'effacement de sa singularité.

Dans l'éventualité probabilité croissante de sa mort à chaque pas qui le rapproche du feu du bout du  canon de la mitraillette de l'ennemi. Une grenade à sa ceinture saisie et jettée. De la terre recouvre une caméra.